• 1 octobre 2022 7h26

Le Ravi, une satire qui dérange.

Entre crise sanitaire et procès divers, baisse du chiffre d’affaire et débours pour les procédures juridiques, le Ravi se retrouve une nouvelle fois en difficulté (des frais de justice qui ne pèse pas lourd pour ceux qui les attaquent car les frais fonctionnels sont payés par les contribuables).

Comme beaucoup de journaux indépendants Le Ravi n’est financé que par ses abonnés, à l’inverse des médias mainstream sous perfusion du grand capital.

Le Ravi est un journal associatif né en 2003, composé de 6 salariés, et qui rémunère également chacun de ses pigistes et dessinateurs, contrairement à certains grands médias de presse écrite.

Que vous le consultiez sous sa forme papier ou numérique, ce média original n’est pas avare en calembours et autres railleries et se délecte régulièrement d’attribuer des « Ravis de Plâtre » aux personnalités médiatiques qui le méritent, par leurs pratiques politiciennes cyniques ou intéressées.

Le média indépendant est également très engagé auprès des jeunes en milieu scolaire, centres sociaux mais aussi au centre pénitencier des Baumettes pour l’éducation au média et au journalisme.

Régulièrement dans l incertitude quant aux soutiens des collectivités, comme le conseil départemental, ou la Drac (direction régionales des affaires culturelles) concernant les actions en milieu scolaire et pénitancier, à l’arrêt depuis quelques mois des suites de la crise sanitaire.

Le mois de mai sera déterminant pour la pérénité du mensuel qui devra trouver 500 abonnés supplémentaires d’ici la fin du mois pour maintenir ses activités.

Pour les soutenir n’hésitez a vous abonner sur https://www.leravi.org/

Tous les membres de l’équipe RSI Média réaffirment leur soutien (bien que modeste) aux confrères du journal Le Ravi dans cette période difficile.

Enguerran Donteville

Eric MORIN

Etiennette TARABLA

Coralie Menne

Pour RSI MLe Ravi en DANGERédia